La réalité du conflit post-syrien : qui contient qui ?

The Post-Syria Conflict Reality: Who’s Containing Who?


thPar Alastair Crooke – Le 23 janvier 2018 – Source Strategic Culture

Les négociations de la Maison Blanche au Moyen-Orient, avec Mohammad bin Salman (MbS), Mohammad bin Zayed (MbZ) et Bibi Netanyahou pour un « deal du siècle » ont abouti, non seulement à « pas d’accord » mais ont plutôt exacerbé les tensions du Golfe en une crise quasi-existentielle. Les États du Golfe sont maintenant très vulnérables. L’ambition a incité certains dirigeants à ignorer les limites inhérentes aux petits émirats marchands tribaux et à prétendre participer à des jeux de pouvoir hors de leur portée, en tant qu’architectes, à la tête d’un nouvel ordre du Moyen-Orient.

Continuer la lecture de La réalité du conflit post-syrien : qui contient qui ?

Oncle Sam se débarrasse (de nouveau) des Kurdes


2015-09-15_13h17_31-150x112Par le Saker – Le 26 janvier 2018 – Source The Saker

Le drame qui se joue dans le nord de la Syrie est vraiment un cas presque idéal pour évaluer à quel point l’Empire anglosioniste est faible et totalement dysfonctionnel. Mais d’abord, un bref rappel.

Les buts américano-israéliens en Syrie étaient vraiment très simples. Comme je l’ai déjà écrit dans un précédent article, le plan anglosioniste initial était de renverser Assad et le remplacer par les fous takfiris (Daech, al-Qaïda, al-Nusra, ISIS – appelez-les comme vous voulez). Cela permettrait d’atteindre les objectifs suivants.

Continuer la lecture de Oncle Sam se débarrasse (de nouveau) des Kurdes

Que se passe-t-il en Iran ? Assistons-nous à une nouvelle « révolution de couleur » ?


Par Brandon Turbeville – Le 1er janvier 2018 – Source South Front

Depuis trois jours un spectacle familier se joue en Iran. Des manifestations ont lieu dans de nombreuses villes, énumérant des doléances et revendiquant le départ de l’ayatollah et du président iranien. Pendant quelques jours, les manifestations sont restées non violentes, mais maintenant, la violence s’est propagée, les manifestants ayant détruit un certain nombre de propriétés du gouvernement et celles appartenant à des « milices pro-gouvernementales ».

Continuer la lecture de Que se passe-t-il en Iran ? Assistons-nous à une nouvelle « révolution de couleur » ?

La déclaration de l’OCI permet à la Russie de diriger la solution des deux États


andrew-korybko

Par Andrew Korybko – Le 13 décembre 2017 – Source The Duran

Le Sommet de l’OCI à Istanbul a vu ses membres accepter de reconnaître Jérusalem-Est comme capitale de l’État de Palestine, ce qui implique que Jérusalem-Ouest existe et pourrait être la capitale d’Israël après sa reconnaissance officielle. C’est exactement ce que Moscou a proposé en avril de cette année permettant ainsi à la Russie de prendre la tête de la recherche d’une solution à deux États à ce vieux conflit.

Continuer la lecture de La déclaration de l’OCI permet à la Russie de diriger la solution des deux États

La guerre contre l’Iran pourrait bien être plus proche qu’on ne le pense


Par Alex Gorka – Le 5 décembre 2017 – Source Strategic Culture

L’Iran cherche la guerre.
Regardez comme ils ont placé leur pays près de nos bases militaires.

Les États-Unis n’ont pas l’intention de mettre fin à leur présence militaire en Irak (ainsi qu’en Syrie) après la défaite d’État islamique. Ils prévoient de faire de l’Irak un théâtre d’affrontement majeur contre l’Iran. Il y a des signes qui montrent qu’une guerre avec l’Iran pourrait bien être beaucoup plus proche que nous ne le pensons.

Continuer la lecture de La guerre contre l’Iran pourrait bien être plus proche qu’on ne le pense

L’amitié saoudo-israélienne pousse le reste du Moyen-Orient à se rassembler

Saudi-Israeli Friendship Is Driving the Rest of the Middle East Together


Federico PIERACCINIPar Federico Pieraccini – Le 20 novembre 2017 – Source Strategic Culture

Grâce à son haut responsable, le Prince Mohammad bin Salman (MBS), l’Arabie saoudite poursuit une vague d’arrestations internes, ayant saisi près de $800 milliards d’actifs et de comptes bancaires. Quelques jours plus tard, MBS a tenté de montrer son autorité en convoquant le Premier ministre libanais Saad Hariri en Arabie saoudite, où il a été contraint de démissionner à la télévision d’État saoudienne. Trump a tweeté son soutien aux accusations de Bin Salman contre l’Iran et le Hezbollah, et le futur monarque saoudien a même obtenu le soutien secret d’Israël. L’Iran, quant à lui, nie toute implication dans les affaires intérieures du Liban ou sa participation au lancement d’un missile balistique par les rebelles Houthi contre l’aéroport international King Khalid de Riyad il y a quelques jours. Pendant ce temps, Trump, Poutine et Xi se sont récemment rencontrés et semblent avoir décidé du sort de la région dans un exercice de réalisme et de pragmatisme.

Continuer la lecture de L’amitié saoudo-israélienne pousse le reste du Moyen-Orient à se rassembler

L’entente Turquie–Iran–Qatar se moque de l’OTAN arabe


Par M.K. Bhadrakumar – Le 28 novembre 2017 – Source Asia Times

L’observateur politique du Moyen-Orient vient d’assister à deux événements contradictoires. À Riyad, lundi, à une réunion des ministres de la défense de la Coalition militaire islamique contre le terrorisme (IMCTC). La veille, à Téhéran, un accord « commercial » trilatéral a été signé par l’Iran, la Turquie et le Qatar.

Le spectacle de l’IMCTC a dépassé le modeste événement de Téhéran en termes de pompe et de publicité médiatique. Pourtant, c’est ce dernier qui devrait être surveillé de près.

Continuer la lecture de L’entente Turquie–Iran–Qatar se moque de l’OTAN arabe

Yémen – Les Saoudiens jettent l’éponge – Saleh est de retour – La Russie remporte la victoire.


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Par Moon of Alabama – Le 2 décembre 2017

La guerre contre le Yémen touche à sa fin. L’ancien président Saleh est à nouveau le leader du pays. Les Saoudiens ont accepté leur défaite. Les Houthis vont être chassés de la capitale Sanaa et vont retourner dans leur nord. Le Yémen est dévasté et devra se reconstruire. Tous ceux qui ont participé à cette guerre ont perdu. Le seul gagnant est la Russie. Continuer la lecture de Yémen – Les Saoudiens jettent l’éponge – Saleh est de retour – La Russie remporte la victoire.

Les États-Unis essaient de créer un lien entre l’Iran et al-Qaïda


La campagne de propagande américaine contre l’Iran tente d’établir un lien entre ce pays et al-Qaïda, en partie par l’exploitation d’un document récemment publié, mais une lecture attentive de celui-ci montre une histoire très différente, estime Gareth Porter de l’American Conservative.


Par Gareth Porter – Le 23 novembre 2017 – The American Conservative

Depuis de nombreuses années, d’importantes institutions américaines, du Pentagone jusqu’à la Commission sur les attentats du 11 septembre, cherchent à imposer une histoire selon laquelle l’Iran a secrètement coopéré avec al-Qaïda, avant et après ces attentats terroristes. Mais les preuves de ces allégations sont restées secrètes ou incomplètes, et toujours très discutables.

Début novembre, les médias grand public ont toutefois prétendu avoir dégoté leur « pièce à conviction » un document de la CIA rédigé par un responsable non identifié d’al-Qaïda, rendu public avec 47 000 documents inédits saisis chez Oussama ben Laden à Abbottabad, au Pakistan.  

Continuer la lecture de Les États-Unis essaient de créer un lien entre l’Iran et al-Qaïda

Le Hezbollah modifie le scénario en déclarant qu’Israël parie sur le Prince Rouge


Par Andrew Korybko − Le 10 novembre 2017 − Source TheDuran


Le Secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a décerné une distinction déshonorante à Mohammed bin Salman pour son pouvoir – supposé – de contrôler l’ennemi sioniste détesté de l’Iran, ce qui est la façon la plus claire de désigner le « Prince Rouge » comme une menace pour la République Islamique.

Ce n’est pas révéler un secret que de dire que l’Iran et l’Arabie saoudite se haïssent mutuellement pour des raisons trop nombreuses pour être exposées dans la présente analyse, mais qui ont été exploitées par les USA et Israël dans leur but commun de diviser pour régner. Donc, en soi, il n’y a rien d’étrange à ce que le Secrétaire général du Hezbollah interpelle durement le prince héritier saoudien Mohammed ben Salman. Cette fois, cependant, la polémique est sans précédent à cause d’un étonnant renversement des rôles.

Continuer la lecture de Le Hezbollah modifie le scénario en déclarant qu’Israël parie sur le Prince Rouge