L’administration Trump est frappée de folie néocon


Saker US
Saker US

Par le Saker – Le 5 avril 2017 – Source The Saker

Oh la la, il n’a pas fallu longtemps. Comme je l’écrivais en février, les néocons et l’État profond ont complétement châtré Trump. Voyez seulement ces deux titres de RT (et lisez les articles) :

‘It crossed a lot of lines’: Trump on alleged chemical gas attack in Syria [’De nombreuses lignes ont été franchies’ : Trump sur une prétendue attaque au gaz en Syrie].

‘We are compelled to take own action’ if UN fails in Syria – US envoy [’Nous serons obligés de prendre des mesures’ si l’ONU échoue en Syrie – Envoyé américain]. Continuer la lecture de L’administration Trump est frappée de folie néocon

Dans les coulisses du combat entre Trump et l’État profond


La véritable histoire derrière la chute de Michael Flynn a été confirmée par l’informateur très bien renseigné, qui nous avait précédemment détaillé ses prévisions sur l’évolution de la politique étrangère de la présidence Trump.


Par Pepe Escobar – Le 28 Février 2017 – Source Sputnik News via entelekheia.fr

Selon mon informateur, que j’ai appelé « X », « Flynn a été évincé parce qu’il poussait à une attaque contre l’Iran qui aurait eu des conséquences désastreuses. Cela aurait mené à des répliques iraniennes contre des fournisseurs de pétrole occidentaux dans le Moyen-Orient, qui auraient donné encore plus de puissance économique à la Russie, en augmentant les prix du pétrole à plus de 200 dollars le baril, et l’UE aurait dû soit rejoindre le bloc russo-chinois, soit se trouver dans l’incapacité d’obtenir assez d’énergie pour assurer sa survie. Les États-Unis se seraient retrouvés dans une situation d’isolement complet. »

Continuer la lecture de Dans les coulisses du combat entre Trump et l’État profond

Lettre de Téhéran :
Trump le marchand

Supreme Leader Ayatollah Khamenei speaking at the international conference on Palestine in Tehran. Photo: Asia Times.

Le Parlement iranien a accueilli sa conférence annuelle sur la Palestine, parmi les dignitaires se trouvaient le leader suprême de l'Iran l'Ayatollah Khamenei et le président Hassan Rouhani, en plus de 700 invités étrangers de plus de 50 pays. Pepe Escobar, chroniqueur pour Asia Times, était présent.

Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 1er mars 2017 – Source thesaker

L’art du marchandage, lorsqu’il est pratiqué pendant 2 500 ans, mène au palais de la sagesse. J’avais à peine mis les pieds à Téhéran, qu’un diplomate avait annoncé la nouvelle : « Trump? Nous ne sommes pas inquiets. C’est un bazaari ».

Continuer la lecture de Lettre de Téhéran :
Trump le marchand