Les relations américano-saoudiennes tournent-elles au vinaigre ?

Par Gregory Copley – Le 17 Mars 2017 – Source oilprice.com

Trump and Mohammad
Le temps le dira, mais les cris de « victoire à Washington » par le vice-prince héritier et ministre de la Défense, Mohammed bin Salman, semblaient creux et peut-être même apocryphes. Il avait besoin d’un signe de succès quand il est sorti de sa réunion à la Maison Blanche avec le président américain Donald Trump, le 14 mars 2017 : l’Arabie saoudite est à court d’options et pousse ses alliés traditionnels ─ dont certains n’en sont pas satisfaits ─ à manifester de la solidarité, en particulier au sujet des guerres au Yémen, en Irak, en Syrie et en Libye. À une époque où les fortunes économiques du Royaume sont délicates et s’aggravent, cela présage de pressions politiques internes.

Continuer la lecture de Les relations américano-saoudiennes tournent-elles au vinaigre ?

Un état des lieux de la situation militaire en Syrie.


Par Moon of Alabama – Le 23 mars 2017

La Turquie est dans une impasse en Syrie. Le rêve d’Erdogan d’aller sur Raqqa et Deir Ezzor, ou même la ville d’Alep, a été bloqué par un accord entre les États-Unis et la Russie. Ses forces proxy sont coincées au nord-est de la ville d’Alep et n’ont aucun moyen d’aller plus au sud, à l’est ou à l’ouest. Elles ont conquis un morceau de terre rurale qui ne donne pas de levier de négociation à Erdogan, mais beaucoup de maux de tête potentiels. Un petit contingent russe s’est installé dans l’enclave kurde du nord-ouest de la Syrie autour d’Afrin, bloquant tout mouvement turc sérieux contre cette zone.

Continuer la lecture de Un état des lieux de la situation militaire en Syrie.

La responsabilité des États -Unis dans la famine au Yémen


Par Catherine Kelly – Le 22 mars 2017 – Source CounterPunch

Photo Gerry & Bonny / CC BY 2.0

 

Cette semaine, au bureau de Voices for Creative Nonviolence de Chicago, ma collègue Sabia Rigby doit préparer son intervention dans un lycée local. Elle doit aller, avec un jeune ami réfugié d’Irak, y parler de la crise des réfugiés provoquée par la guerre. Sabia revient de Kaboul, où elle a participé à la collecte d’informations sur les efforts des Jeunes volontaires de la paix afghans pour apporter de la chaleur, de la nourriture et de l’éducation aux familles qui ont fui la guerre afghane et vivent maintenant dans des camps de fortune.

Continuer la lecture de La responsabilité des États -Unis dans la famine au Yémen

Hassan Nasrallah : l’Axe de la Résistance triomphe en Syrie, Israël panique


Par Hassan Nasrallah – Le 18 mars 2017 – Le blog de Sayed Hasan

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 18 mars 2017, à l’occasion de l’anniversaire de la naissance de Fatima al-Zahra (as), journée de la femme

Extrait de la section politique du discours

Continuer la lecture de Hassan Nasrallah : l’Axe de la Résistance triomphe en Syrie, Israël panique

Arrêtons d’armer des terroristes


Le projet de loi de la Représentante au Congrès Tulsi Gabbard arrive devant le Sénat des USA


Par Tulsi Gabbard– Le 10 Mars 2017 – Gabbard.house.gov via entelekheia.fr

Washington, DC— Le projet de loi « Arrêtons d’armer des terroristes » de la Représentante au Congrès Tulsi Gabbard a été présenté au Sénat par le Sénateur Rand Paul. La législation bipartisane (H.R.608 et S.532) interdirait à toutes les agences fédérales des USA d’utiliser l’argent des contribuables pour fournir des armes, des fonds, des renseignements ou tout autre soutien à al-Qaïda, Daech et autres groupes terroristes, et il interdira au gouvernement d’acheminer des fonds et des armes à travers des pays tiers qui soutiennent directement ou indirectement des terroristes.

Continuer la lecture de Arrêtons d’armer des terroristes

Hassan Nasrallah : la fin de l’illusion des deux États annonce la libération de la Palestine


Par Hassan Nasrallah – Le 16 fevrier 2017 – Le blog de Sayed Hasan

Le discours du Secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 16 février 2017, à l’occasion de la commémoration annuelle des dirigeants martyrs.

Eh bien, le deuxième point est la question israélienne du point de vue palestinien. 
Que se passe-t-il actuellement ? Israël poursuit le processus de judaïsation au maximum. La judaïsation d’Al-Quds (Jérusalem), l’expulsion de ses habitants, (la construction de) davantage de résidences et de colonies pour modifier son identité et la séparer de la Cisjordanie, jusqu’à l’interdiction de l’appel à la prière, projet du gouvernement de Netanyahou adopté par la Knesset, jusqu’à la loi légalisant le vol de terres palestiniennes en Cisjordanie, avec en cours la construction de milliers de résidences en Cisjordanie, la continuation quotidienne des assassinats, des arrestations et des démolitions de maisons, la destruction des champs. Et maintenant, avec Trump, l’évocation du déplacement de l’ambassade américaine de Tel-Aviv vers Al-Quds (Jérusalem). L’importance de ce point serait la confirmation d’Al-Quds comme capitale éternelle de cette entité usurpatrice. 

Une nouvelle architecture globale, prélude d’un monde multipolaire


Par Wayne Madsen – Le 3 mars 2017 – Source Strategic culture

Jokowi, le président indonésien reçoit le roi Salman, d’Arabie saoudite.

Comme dans une scène de film hollywoodien, le roi saoudien Salman s’est rendu en Indonésie, la nation musulmane la plus peuplée du monde, avec un entourage de 1000 aides et serviteurs, dont dix ministres et 25 princes saoudiens, voyageant à bord de quatre Boeing 747 et de deux Boeing 777. Le président indonésien Joko Widodo a dit que la visite faisait partie du «partenariat stratégique» entre l’Arabie saoudite et l’Indonésie. Salman s’est également rendu en Malaisie, qui a été impliquée dans un scandale politique majeur découlant de l’acceptation par son Premier ministre, Najib Razak, d’un « don » d’un milliard de dollars de la part d’une société publique saoudienne. Les opposants politiques de Razak ont qualifié le cadeau de « pot-de-vin ».

Continuer la lecture de Une nouvelle architecture globale, prélude d’un monde multipolaire

Dans les coulisses du combat entre Trump et l’État profond


La véritable histoire derrière la chute de Michael Flynn a été confirmée par l’informateur très bien renseigné, qui nous avait précédemment détaillé ses prévisions sur l’évolution de la politique étrangère de la présidence Trump.


Par Pepe Escobar – Le 28 Février 2017 – Source Sputnik News via entelekheia.fr

Selon mon informateur, que j’ai appelé « X », « Flynn a été évincé parce qu’il poussait à une attaque contre l’Iran qui aurait eu des conséquences désastreuses. Cela aurait mené à des répliques iraniennes contre des fournisseurs de pétrole occidentaux dans le Moyen-Orient, qui auraient donné encore plus de puissance économique à la Russie, en augmentant les prix du pétrole à plus de 200 dollars le baril, et l’UE aurait dû soit rejoindre le bloc russo-chinois, soit se trouver dans l’incapacité d’obtenir assez d’énergie pour assurer sa survie. Les États-Unis se seraient retrouvés dans une situation d’isolement complet. »

Continuer la lecture de Dans les coulisses du combat entre Trump et l’État profond