Une nouvelle architecture globale, prélude d’un monde multipolaire


Par Wayne Madsen – Le 3 mars 2017 – Source Strategic culture

Jokowi, le président indonésien reçoit le roi Salman, d’Arabie saoudite.

Comme dans une scène de film hollywoodien, le roi saoudien Salman s’est rendu en Indonésie, la nation musulmane la plus peuplée du monde, avec un entourage de 1000 aides et serviteurs, dont dix ministres et 25 princes saoudiens, voyageant à bord de quatre Boeing 747 et de deux Boeing 777. Le président indonésien Joko Widodo a dit que la visite faisait partie du «partenariat stratégique» entre l’Arabie saoudite et l’Indonésie. Salman s’est également rendu en Malaisie, qui a été impliquée dans un scandale politique majeur découlant de l’acceptation par son Premier ministre, Najib Razak, d’un « don » d’un milliard de dollars de la part d’une société publique saoudienne. Les opposants politiques de Razak ont qualifié le cadeau de « pot-de-vin ».

Continuer la lecture de Une nouvelle architecture globale, prélude d’un monde multipolaire

Massacre de 1965 en Indonésie : le Royaume-Uni, les Etats-Unis et l’Australie jugés complices


Le Tribunal populaire international de La Haye juge que le Royaume-Uni, les États-Unis et l’Australie sont complices du massacre anti-communiste de 1965 en Indonésie.


Par Sputnik News – Le 21 juillet 2016

Au cours de cette période, quelque 500 000 à un million de personnes sont mortes dans l’un des massacres les plus sanglants du XXe siècle. Ce qui a commencé comme une purge des communistes après une tentative de coup d’État manqué, a continué avec les Chinois et les gauchistes présumés, ce qui a conduit à un massacre nommé politicide.

Continuer la lecture de Massacre de 1965 en Indonésie : le Royaume-Uni, les Etats-Unis et l’Australie jugés complices

Guerres hybrides : 6. Comment contenir la Chine (V)


http://orientalreview.org/wp-content/themes/freshnews/thumb.php?src=/wp-content/uploads/2016/03/HWlogo.jpg&h=100&w=100&zc=1&q=80

Par Andrew Korybko (USA) – Le 15 juillet 2016 – Source Oriental Review

Partie 1 Partie 2 Partie 3 Partie 4

La recherche a porté jusqu’ici sur la géopolitique régionale de la région de l’ASEAN, établissant une base solide permettant au lecteur de se familiariser avec sa dynamique générale. Elle a également fourni un aperçu des machinations stratégiques des États-Unis, qui utilisent la guerre hybride pour manipuler leurs amis et leurs ennemis, ce qui prouve une large polyvalence de ce stratagème dans la poursuite de la politique américaine. Le travail va maintenant passer à une étude détaillée des vulnérabilités socio-politiques inhérentes à chacun des pays de l’ASEAN. Elle commencera par parler des membres insulaires de ce bloc, puis passera à leurs homologues indochinois. Les sections sur le Myanmar et la Thaïlande sont les champs de bataille de la guerre hybride les plus probables et les plus percutants, notamment en raison de l’activation géographique des projets de Route de la soie de la Chine. Ils constituent donc la fin de cette recherche sur l’Asie du Sud-Est.

Continuer la lecture de Guerres hybrides : 6. Comment contenir la Chine (V)

Guerres hybrides : 6. Comment contenir la Chine (III)


http://orientalreview.org/wp-content/themes/freshnews/thumb.php?src=/wp-content/uploads/2016/03/HWlogo.jpg&h=100&w=100&zc=1&q=80

Par Andrew Korybko (USA) – Le 1er juillet 2016 – Source Oriental Review

Partie 1 Partie 2

La recherche a jusqu’ici extrapolé l’influence sur l’économie mondiale de l’Asie du Sud-Est et les aspects les plus pertinents de son histoire récente, qui fixent la toile de fond de la situation actuelle pour saisir l’importance géostratégique de l’ASEAN. La région joue un rôle essentiel dans la facilitation du réseau du commerce international de la Chine, et c’est pour cette raison que les États-Unis ont cherché à la déstabiliser et passer les flux sous leur contrôle. En réponse, la Chine a tenté de briser le bloc de confinement construit contre elle et de rationaliser les deux corridors du continent à titre de compensation géopolitique partielle.
Continuer la lecture de Guerres hybrides : 6. Comment contenir la Chine (III)

Guerres hybrides : 6. Comment contenir la Chine (II)


http://orientalreview.org/wp-content/themes/freshnews/thumb.php?src=/wp-content/uploads/2016/03/HWlogo.jpg&h=100&w=100&zc=1&q=80

Par Andrew Korybko (USA) – Le 24 juin 2016 – Source Oriental Review

Partie 1

La position économique globale de l’ASEAN est d’une importance cruciale dans les relations internationales contemporaines, mais tout aussi significative est la stratégie de la région vis-à-vis de la Chine et du monde unipolaire. Il y a une multitude de variables complexes qui influent sur l’état actuel des choses, et afin de bien comprendre la situation actuelle, il est nécessaire de se familiariser brièvement avec le passé de la région.

Continuer la lecture de Guerres hybrides : 6. Comment contenir la Chine (II)

L’Indonésie. Un grand pays si discret.


Par Wayan – Le 29 juin 2016 – Le Saker francophone

Beaucoup d’articles parlant de l’Indonésie commencent ainsi : L’Indonésie, plus grand pays musulman au monde…

Ce n’est pas faux et pourtant cela donne une image très déformée d’un pays tellement multi-facette, multi-ethnique, multi-religieux. D’abord, l’Indonésie ne se considère pas comme un pays musulman et a été jusqu’à l’inscrire dans sa constitution, nommée Pancasila, qui déclare l’Indonésie comme un pays multiconfessionnel avec ses 5 religions officielles : l’islam, la religion chrétienne, l’Hindouisme, le bouddhisme et le confucianisme. Cependant 90 % de la population étant officiellement musulmane, celle-ci a bien sûr une influence très forte sur le pays, la force de la majorité.

Continuer la lecture de L’Indonésie. Un grand pays si discret.

Guerres hybrides : 6. Comment contenir la Chine (I)


http://orientalreview.org/wp-content/themes/freshnews/thumb.php?src=/wp-content/uploads/2016/03/HWlogo.jpg&h=100&w=100&zc=1&q=80Par Andrew Korybko (USA) – Le 17 juin 2016 – Source Oriental Review

La Chine est la seule grande puissance avec les moyens économiques pour défier les États-Unis partout dans le monde. En tant que telles, ces qualités se complètent parfaitement avec les capacités militaires de la Russie en aidant les deux pôles civilisationnels à forger ensemble un ordre mondial multipolaire. La manifestation de leur vision globale commune et le cadre dans lequel elles coopèrent est le partenariat stratégique russo-chinois, et à cause de la proximité intime de Pékin avec Moscou, c’est aussi la cible des déstabilisations par les États-Unis par tous les moyens, au travers de proxy. La stratégie de Washington ne se limite pas uniquement à entraver des projets conjoints transnationaux multipolaires (aussi ambitieux que soit déjà ce but), mais aussi à contenir physiquement la Chine dans sa propre région d’origine, semblable à bien des égards à ce qui a été tenté contre la Russie depuis la fin de la guerre froide.

Continuer la lecture de Guerres hybrides : 6. Comment contenir la Chine (I)

Le viol du Timor oriental :
« Cela semble amusant »


Par John Pilger – Le 27 février 2016 – Source Le Saker océanien

Des documents secrets trouvés dans les Archives nationales australiennes donnent un aperçu de la façon dont l’un des plus grands crimes du XXe siècle a été perpétré et dissimulé. Ils nous aident aussi à comprendre comment et par qui le monde est gouverné.

Les documents se réfèrent au Timor oriental, aujourd’hui connu sous le nom de Timor-Leste, et ont été rédigés par des diplomates dans l’ambassade d’Australie à Jakarta. Ils sont datés de novembre 1976, moins d’un an après que le dictateur indonésien, le général Suharto, se soit emparé de ce qui était alors une colonie portugaise, sur l’île de Timor. Continuer la lecture de Le viol du Timor oriental :
« Cela semble amusant »