Guerre au cash: Taïwan interdirait l’utilisation des espèces pour les achats de biens immobiliers, d’automobiles et de bijouterie


Par Tyler Durden – Le 22 février 2017 – Source Zerohedge.com

Le virus cancérigène et liberticide mondial que sont les interdictions d’utilisation d’espèces, au nom de la lutte contre le terrorisme, a atteint les côtes taïwanaises cette semaine. Selon un article du quotidien de Taipei, l’Economic Daily News, qui cite une source anonyme du Ministère de la Justice, Taïwan pourrait interdire, dans le cadre de la “lutte contre le blanchiment d’argent”, toutes les transactions en espèces pour des achats immobiliers et de produits de luxe.

Continuer la lecture de Guerre au cash: Taïwan interdirait l’utilisation des espèces pour les achats de biens immobiliers, d’automobiles et de bijouterie

Qui a peur de la paix en Afghanistan ?


Bhadrakumar

Par M.K. Bhadrakumar – Le 14 février 2017 – Source Oriental Review

La conférence de six pays sur l’Afghanistan qui doit se tenir à Moscou mercredi – avec la Russie, la Chine, l’Inde, l’Iran, l’Afghanistan et le Pakistan – est déjà dans la ligne de mire des États-Unis. Un commentaire de Voice of America a accusé qu’en prenant cette initiative « la Russie est plus intéressée à affaiblir les États-Unis qu’à résoudre les problèmes régionaux ». Le commentaire déplorait que les États-Unis et l’OTAN n’aient pas été invités à la conférence à Moscou. Il a néanmoins admis que les analystes régionaux « observent le développement avec plus d’optimisme ». Continuer la lecture de Qui a peur de la paix en Afghanistan ?

Un secret de polichinelle bien gardé


Washington est derrière la brutale expérience indienne d’abolition de l’argent liquide.


Par Norbert Häring – Le 1er janvier 2017 – Source norberthaering.de

Des Indiens faisant la queue devant une banque

Début novembre, sans préavis, le gouvernement indien a déclaré invalides les deux billets de banque de plus grande valeur, abolissant plus de 80 % de la valeur d’argent en circulation. Malgré toute l’agitation et l’indignation qui en ont résulté, personne ne semble avoir pris conscience du rôle décisif qu’a joué Washington dans cette décision. C’est surprenant, car ce rôle a été à peine dissimulé.

Continuer la lecture de Un secret de polichinelle bien gardé

L’impensable peut-il se produire entre l’Inde et le Pakistan ?


Par Conn Hallinan – Le 9 décembre 2016 – Source Counterpunch

Le début chaotique du président élu, Donald Trump, en politique étrangère, a quand même soulevé un point intéressant, même si sa tentative ressemble plus à un porc aveugle cherchant des glands qu’à une initiative bien réfléchie. En parlant avec le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif, Trump a dit qu’il voulait «résoudre et trouver des solutions aux problèmes [du Pakistan]».

Continuer la lecture de L’impensable peut-il se produire entre l’Inde et le Pakistan ?

L’impôt sur les transactions bancaires de Modi pourrait mener à la guerre


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Le 30 novembre 2016 – Source Moon of Alabama

L’actuel Premier ministre de l’Inde, Narendra Modi, est connu pour son racisme et il peut être décrit comme un néo-fasciste. Une manière plus agréable de l’étiqueter est hindouiste nationaliste, mais cela signifie essentiellement la même chose.

Il s’avère maintenant que l’extrémisme de Modi ne se limite pas à son nationalisme, mais inclut quelques folles idées économiques. Continuer la lecture de L’impôt sur les transactions bancaires de Modi pourrait mener à la guerre

Que veut vraiment l’Inde, membre du BRICS ?

Indian Prime Minister Narendra Modi © Ivan Sekretarev
Le Premier Ministre indien Narendra Modi © Ivan Sekretarev / Reuters

Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 19 septembre 2016 – Source thesaker.is

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler de LEMOA. En jargon global du Sud, LEMOA – Logistics Exchange Memorandum Agreement [Accord sur les échanges logistiques] – est vraiment une grande affaire, signée à la fin août par le ministre indien de la Défense Mohan Parrikar et le capo du Pentagone Ash Carter.

Continuer la lecture de Que veut vraiment l’Inde, membre du BRICS ?

Fin d’empire :
les généraux d’Alexandre déjà ?

Imperium Americana’s Regional Warlords March to Their Own Drum Beats


Les seigneurs de la guerre de l’empire bureaucratique washingtonien marchent au rythme de leurs propres tambours


Wayne Madsen

Par Wayne Madsen – le 19 septembre 2016 – Source Strategic-Culture

Jamais depuis l’époque de l’Empire romain les seigneurs de guerre régionaux n’ont déployé autant d’autorité pour élaborer leur propre politique militaire et diplomatique en dehors du gouvernement central. Les États-Unis appellent leurs chefs de guerre des «commandants combattants» et le titre n’est pas trompeur.

Continuer la lecture de Fin d’empire :
les généraux d’Alexandre déjà ?

Les jours sont comptés pour les banques occidentales en Asie


Balakrishnan estime que la montée en puissance de leurs rivales asiatiques et leur réputation qui flanche indiquent que les banques occidentales, souvent coupables d’avoir fait de mauvais choix, risquent de devenir des souvenirs de l’Histoire d’ici une génération.

Par N. Balakrishnan – Le 23 août 2016 – Source South China Morning Post

Nombreux sont ceux qui savent déjà que les banques chinoises font partie des premières mondiales. Mais j’ai récemment été étonné d’apprendre que certaines banques indiennes ont un capital commercial plus élevé que la fameuse Deutsche Bank. L’une d’elles est la HDFC Bank, fondée en 1977. Deutsche Bank a été fondée en 1870. La Kotak Mahindra Bank, une autre banque indienne en pleine expansion, n’a été ouverte qu’en 1995. Montée par un groupe d’amis ayant mis en commun $ 40 000 provenant de leur commerce du coton, elle a maintenant une valeur estimée à $ 7,6 milliards.

Continuer la lecture de Les jours sont comptés pour les banques occidentales en Asie

L’élargissement de l’infrastructure chinoise sur la frontière indienne.


Voici une analyse des progrès sur le terrain d’une partie du fameux projet chinois de nouvelle route de la soie, baptisé " Une Route Une Ceinture ". Mais le point de vue vient de son voisin indien.

Par Jhinuk Chowdhury – Le 14 mars 2016 – Eurasia Review

 

Les trois objectifs principaux de l’agrandissement des infrastructures que la Chine a construites le long de la frontière sino-indienne sont : l’intégration de la région frontalière au continent chinois, l’accessibilité à la Ligne de contrôle effectif (LCE) et le renforcement des capacités de contre-offensive. Cela demande que New Delhi fasse plus attention à ce fait, car une politique se cantonnant à réagir ne suffirait pas.

Continuer la lecture de L’élargissement de l’infrastructure chinoise sur la frontière indienne.

Guerres hybrides : 6. Comment contenir la Chine (IV)


http://orientalreview.org/wp-content/themes/freshnews/thumb.php?src=/wp-content/uploads/2016/03/HWlogo.jpg&h=100&w=100&zc=1&q=80

Par Andrew Korybko (USA) – Le 8 juillet 2016 – Source Oriental Review

Partie 1 Partie 2 Partie 3

La première partie de ce chapitre transitoire explique comment la friction stratégique entre la Chine et la Coalition de confinement de la Chine (CCC) dans la région du Grand Mékong jette les bases de guerres hybrides américaines dirigées contre le Myanmar, le Laos et la Thaïlande. Après cela, la deuxième partie explore quelques-unes des raisons stratégiques pour lesquelles les États-Unis pourraient potentiellement utiliser cette arme contre ses propres alliés pour faire pression sur eux ou les punir pour leurs positions respectives à l’égard de la CCC. Continuer la lecture de Guerres hybrides : 6. Comment contenir la Chine (IV)