Une guerre accidentelle contre l’Iran coûterait cher à l’armée américaine


Par  Sharmine Narwani – Le 15 mars 2017 – source The American Conservative

Beyrouth – Après des semaines d’intimidation envers l’Iran désigné comme « l’État terroriste numéro 1 » dans le monde, l’administration Trump semble avoir baissé son discours d’un ton.

Mais ici, au Moyen-Orient, où le moindre bruit émis par Washington est analysé en détail, les parties concernées ne cessent de spéculer sur un conflit entre les États-Unis et l’Iran. Cinquante jours après son investiture, la voie suivie par Trump en matière de politique étrangère reste une énigme. Il jure que « toutes les options » restent possibles avec l’Iran – mais le sont-elles ? Les quelques mesures qui ont déjà été prises, laissent entrevoir les grandes lignes – et les limites – de sa politique au Moyen-Orient. Sur les trois théâtres militaires majeurs où les forces américaines sont actuellement engagées, quelques tournants  significatifs ont été amorcés.

Continuer la lecture de Une guerre accidentelle contre l’Iran coûterait cher à l’armée américaine

Un rayon de soleil sur les appréhensions à propos de l’Asie-Pacifique


Par Finian Cunningham – Le 13 mars 2017 – Source Strategic Culture

La destitution spectaculaire de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye crée une ouverture politique inattendue susceptible de contrer le cycle d’appréhensions concernant une confrontation dans la région. Le changement politique subit des fortunes politiques qui pourraient préluder au retour de l’ancienne Sunshine Policy, qui fut un jour un signe avant-coureur de relations pacifiques entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, et plus généralement, dans la région. Continuer la lecture de Un rayon de soleil sur les appréhensions à propos de l’Asie-Pacifique

Pourquoi le Monténégro est-il devenu membre de l’OTAN ?


Les combattants de la Nouvelle Guerre froide à Washington peignent l'adhésion du minuscule Monténégro à l'OTAN avec les couleurs noires et blanches de la résistance héroïque à « l'agression russe » mais cela masque les vraies raisons pour lesquelles c'est une mauvaise idée, écrit Jonathan Marshall.

Par Jonathan Marshall – Le 28 février 2017 – Source Consortium News

Tous les jours, le sénateur John McCain de l’Arizona promet que le Sénat américain votera pour approuver l’incorporation du Monténégro en tant que 29e membre de l’alliance atlantique. Bien que peu d’Américains sachent situer cette petite nation des Balkans sur une carte, le Monténégro est devenu un autre point de convergence douteux de la nouvelle confrontation de l’Occident avec la Russie.

Continuer la lecture de Pourquoi le Monténégro est-il devenu membre de l’OTAN ?

Le nouveau conseiller à la sécurité nationale, le général McMaster. Un perroquet du complexe militaro-industriel


Par Tony Cartalucci – Le 22 février 2017 – Source New Eastern Outlook

Il a été récemment annoncé que le président américain Donald Trump a sélectionné le lieutenant général de l’armée américaine, Herbert Raymond McMaster, en tant que conseiller à la sécurité nationale.

Dans un article intitulé Trump choisit H.R. McMaster comme conseiller à la sécurité nationale, le New York Times rapportait:

Le président Trump a nommé le lieutenant-général H. R. McMaster comme son nouveau conseiller à la sécurité nationale, lundi, choisissant un stratège militaire largement respecté, connu pour ne pas hésiter à contester la pensée conventionnelle et qui a aidé à inverser la direction de la guerre en Irak dans ses jours les plus sombres.

Continuer la lecture de Le nouveau conseiller à la sécurité nationale, le général McMaster. Un perroquet du complexe militaro-industriel

Le départ de Flynn peut il faire avancer la paix dans le monde ?


Par F. William Engdahl – Le 21 février 2017 – Source New Eastern Outlook

L’éviction brutale du principal conseiller à la sécurité du président Trump, le général Michael Flynn, après seulement quelques jours de travail, pourrait être une bénédiction, même si peu évidente, pour ceux qui s’intéressent à un monde plus pacifique. Cela aura peut-être aussi été le jet d’eau froide dont les dirigeants russes avaient besoin pour les sortir de tout fantasme ou pensée qu’ils feraient du bien à leur nation en concluant un mauvais accord avec Flynn sur la « paix » en Syrie.

Il est essentiel de regarder au-delà des grands titres pour avoir une idée de ce qui se passe vraiment. Depuis le début, comme je l’ai dit à maintes reprises, la présidence Trump est basée sur la tromperie et sur le remplacement de l’échec du « Plan A » d’Obama pour la domination mondiale par ce que l’on pourrait appeler le « Plan B » de Henry Kissinger.

Continuer la lecture de Le départ de Flynn peut il faire avancer la paix dans le monde ?

Les relations USA–Corée du Nord dans une période de changement


Par Gregory Elich – Le 13 février 2017 – Source CounterPunch

Les mois à venir révéleront peut-être la direction que prendront les relations entre les États-Unis et la Corée du Nord sous l’administration Trump. Après huit ans de « patience stratégique » et le « pivot vers l’Asie », ces relations se trouvent à leur point le plus bas depuis des décennies. De nombreuses élites politiques expriment leur frustration face à l’échec de Washington d’imposer sa volonté à la République populaire démocratique de Corée (RPDC). Il y a de plus en plus d’appels à un changement de politique, mais quelle sorte de changement ont-elles à l’esprit ? Nous pourrions être à la veille d’une transition majeure. Continuer la lecture de Les relations USA–Corée du Nord dans une période de changement

L’imposition d’États artificiels au Moyen-Orient : le cas de l’Arabie saoudite et d’Israël


Par Alexander Azadgan – Le 30 septembre 2016 –Source Oriental Review


Les idéologies décrépites du wahhabisme saoudien et du sionisme israélien sont d’une importance immense, sinon centrale, pour analyser le fiasco actuel du Moyen-Orient et le climat international général maléfique. Comme prévu, ces deux idéologies corrosives sont largement ignorées dans les grands médias occidentaux, puisque ces deux nations artificiellement créées sont considérées comme des alliées de Washington.
Continuer la lecture de L’imposition d’États artificiels au Moyen-Orient : le cas de l’Arabie saoudite et d’Israël

Les options iraniennes en cas d’attaques asymétriques


Par Axis of Logic – Le 9 juillet 2007 – Source The Saker

L’une des voies navigables les plus vitales de la planète, le détroit d’Ormuz est bordée par l’Iran d’un côté et les États du Golfe que sont les Émirats arabes unis, Oman, le Qatar, l’Arabie saoudite et le Koweït de l’autre.

L’opinion publique internationale est visiblement préoccupée par les perspectives d’une agression américaine contre l’Iran et de nombreux observateurs soulignent le risque pour l’économie mondiale d’une tentative iranienne de bloquer le détroit d’Ormuz. Certains craignent également que l’Iran puisse couler un porte-avions américain en utilisant une combinaison de missiles, de sous-marins et de petites embarcations d’attaque. Il est également souvent suggéré qu’Israël pourrait devenir la première victime d’une telle contre-attaque iranienne et que l’Iran pourrait « faire pleuvoir des missiles sur Israël ». Il est vrai que la plupart sont des réponses iraniennes possibles, aussi improbable qu’elles puissent paraître. Cependant, il y a de bonnes raisons de douter que la direction iranienne choisirait de répondre à une attaque américaine de cette façon.

Continuer la lecture de Les options iraniennes en cas d’attaques asymétriques

Comment l’empire US plagie l’empire romain


Par Nicolas Bonnal – Le 20 décembre 2016

L’empire américain procède et progresse par la pratique du signe : dollar, films, fastfood, musique, mode, constructions, supermarchés, télé, feuilletons, ce qu’on voudra. Pour reprendre l’expression de Roland Barthes l’Amérique est un empire des signes. Les Mythologies de Barthes avaient d’ailleurs comme par hasard une cible américaine, du chewing-gum à la conquête spatiale en passant par l’anticommunisme ou la sempiternelle et hypomaniaque rage antirusse.