Un président tenu en otage


Ils l’ont encerclé


Par Justin Raimondo – le 12 février 2018 – Source Antiwar

Pendant que le vice-président Mike Pence se ridiculisait, lui et le pays qu’il est censé représenter aux Jeux olympiques, en refusant de se lever pour honorer les athlètes d’une nation autre que les États-Unis, au pays, le Washington Post nous parlait d’un président Trump qui semble n’avoir rien en commun avec Pence ni même avec le personnel de la Maison Blanche. L’article s’intitule « Le général préféré de Trump : Mattis peut-il contrôler un président impulsif tout en gardant sa confiance ? » et met en scène un président enclin à défier le Parti de la guerre et se battant contre une garde prétorienne déterminée à l’empêcher d’appliquer son programme électoral basé sur « America First » et un retrait des guerres étrangères.

Continuer la lecture de Un président tenu en otage

La pauvreté en Amérique


« Le rêve américain est vite en train de devenir l’illusion américaine. »


Par Kenneth Surin – Le 8 février 2018 – Source CounterPunch

En décembre de l’année dernière, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur l’extrême pauvreté et les droits de l’homme, le professeur Philip Alston, a parlé de l’enquête de 15 jours qu’il a réalisée dans certains des quartiers les plus pauvres des États-Unis. Alston, l’auteur de la phrase citée dans le sous-titre de l’article, est Australien et professeur de droit à l’Université de New York.  Au cours de sa mission, il est allé dans les États d’Alabama, Californie, Virginie-Occidentale, Texas, Washington et à Porto Rico.

Les propos d’Alston sur la pauvreté et l’inégalité aux États-Unis ont été passés sous silence par la plupart des grands médias. Continuer la lecture de La pauvreté en Amérique

Des anciens de « l’État profond » sont embauchés par les médias grand public.


Par Caitlin Johnstone – Le 5 février 2018 – Source Consortium News

L’ancien directeur de la CIA, John Brennan, est le dernier membre de la famille NBC News et MSNBC, a être embauché officiellement par le réseau en tant que collaborateur, annonce joyeusement un récent article de The Wrap, comme si c’était une chose parfaitement normale et non l’épouvantable symptôme d’une histoire à la Orwell. NBC rapporte que l’ancien chef d’une Agence centrale de renseignements connue pour être dépravée ; mensongère ; pour utiliser la torture ; la propagande ; le trafic de drogue ; les coups d’État afin de mener des actions bellicistes dans le monde « est maintenant un analyste renommé sur la sécurité nationale et le renseignement ».

Continuer la lecture de Des anciens de « l’État profond » sont embauchés par les médias grand public.

Les Républicains ont quatre méthodes faciles pour #RendrePublicLeMémo, ainsi que les preuves pour l’étayer


Ne pas le faire montrerait que leurs accusations sont tout simplement mensongères.


Note du Saker Francophone

Et montrerait que le parti Républicain est aussi pourri de la tête que le parti Démocrate et utilise les mêmes mensonges éhontés. Ce texte prolonge et analyse celui que nous avons publié le 22 janvier.

Par Glenn Greenwald et Jon Schwarz – Le 20 janvier 2018 – Source The Intercept

L’un des abus les plus graves et les plus préjudiciables du pouvoir étatique est d’utiliser les services de renseignements à des fins politiques. C’est pourquoi, depuis sa création, The Intercept s’est concentré sur cette question.

Nous considérons donc comme intrinsèquement sérieuses les stridentes mises en garde de politiciens qui prétendent que le FBI et le ministère de la Justice ont abusé de leur pouvoir d’espionnage à des fins politiques. Les médias sociaux, hier soir et aujourd’hui, ont été inondés de déclarations incendiaires et assez dramatiques, maintenant émises par les Républicains du Congrès, au sujet d’une note de quatre pages alléguant des abus présumés dans le cadre de la Foreign Intelligence Surveillance Act (FISA) pendant les élections de 2016. Ce mémo, qui est encore secret, aurait été rédigé sous la direction du président de la Commission permanente de la Chambre des représentants sur les renseignements, le représentant républicain Devin Nunes. Elle a été lue par des dizaines de membres du Congrès après que la commission a voté pour mettre cette note à la disposition de tous les membres de la Chambre des représentants afin qu’ils l’examinent dans une salle spécialement désignée pour examiner les documents classifiés.

Continuer la lecture de Les Républicains ont quatre méthodes faciles pour #RendrePublicLeMémo, ainsi que les preuves pour l’étayer

« Explosif », « choquant », « alarmant »…


… le rapport de la FISA va secouer Washington DC et « va achever l’enquête de Mueller »


Par Tyler Durden – Le 18 janvier 2018 – Source Zero Hedge

L’enfer se déchaîne sur Washington D. C. après qu’un mémo de quatre pages détaillant les abus commis par les tribunaux de la FISA [la loi dite Foreign Intelligence Surveillance Act, NdT] a été mis à la disposition de tous les députés de la Chambre des représentants, ce jeudi. Selon la journaliste Sara Carter, le contenu du mémo est si explosif qu’il pourrait mener à la destitution de hauts fonctionnaires du FBI et du ministère de la Justice et mettre fin à l’enquête menée par Robert Mueller.

Continuer la lecture de « Explosif », « choquant », « alarmant »…

Amérique latine, le pendule bascule vers la droite


Par James Petras – Le 19 décembre 2017 – Source Unz Review

Il est clair que le pendule a basculé vers la droite ces dernières années. De nombreuses questions se posent alors. Quel genre de droite ?  À droite jusqu’où ? Comment ont-ils pris le pouvoir ? Quel est son attrait ? Dans quelle mesure les régimes de droite sont-ils viables ? Qui sont leurs alliés et adversaires au plan international ? Après avoir pris le pouvoir, comment les régimes de droite fonctionnent-ils et selon quels critères mesurer leurs succès ou leurs échecs ?

Bien que la gauche ait battu en retraite, elle conserve encore le pouvoir dans certains États. De nombreuses questions se posent alors. Quelle est la nature de la gauche d’aujourd’hui ? Pourquoi certains régimes ont-ils continué alors que d’autres ont décliné ou ont été vaincus ? La gauche peut-elle recouvrer son influence, dans quelles conditions et avec quel programme attrayant ?

Nous allons poursuivre en discutant du caractère et des politiques de la droite et de la gauche et de leur orientation. Nous conclurons en analysant la dynamique des politiques de droite et de gauche, les alignements et les perspectives d’avenir.

Continuer la lecture de Amérique latine, le pendule bascule vers la droite

L’Amérique est battue, à terre pour le compte, et tout le monde le sait

Journal NEO Collage 7754


Gordon Duff, Senior EditorPar Gordon Duff – Le 20 décembre 2017 – Source New Eastern Outlook

Le monde sait que l’Amérique est finie.

Trump ne rend pas l’Amérique plus grande, il danse sur le cadavre. Nous pourrions donner des dates, le 9/11, ou 1913 quand l’Amérique a accepté une banque centrale Rothschild illégale. Peut-être que c’est vraiment en 1913 que l’hémorragie a commencé pour en terminer avec l’Amérique d’aujourd’hui.

Continuer la lecture de L’Amérique est battue, à terre pour le compte, et tout le monde le sait

De la corruption des Clinton


Par Ekaterina Blinova – Le 21 décembre 2017 – source Sputnik News

Le rôle de l’ancien président américain Bill Clinton et de ses associés dans la libéralisation économique de la Russie et de l’espace post soviétique, durant les années 1990, mériterait une enquête scrupuleuse, déclare un analyste de Wall Street, Charles Ortel, à Sputnik, ajoutant que même si des décennies ont passé depuis lors, la question n’a pas pour autant perdu de sa pertinence.

Il y a près de 20 ans, un article du Dr Janine Wedel, « Harvard Boys Do Russia » paru dans The Nation, faisait la lumière sur le rôle controversé joué par le Harvard Institute for International Development (HIID), soutenu par l’administration Clinton, dans les réformes économiques des années 1990 en Russie. L’analyste de Wall Street et journaliste d’investigation Charles Ortel estime que l’affaire mérite toujours que l’on s’y intéresse.

Continuer la lecture de De la corruption des Clinton

Mieux vaut tard que jamais…


Les Américains commencent seulement à prendre conscience qu’ils vivent dans une dictature



Eric ZuessePar Eric Zuesse – Le 22 décembre 2017 – Source  Strategic Culture

La première fois qu’il m’est apparu clairement que je vis dans une dictature, c’était en 2014, en lisant, avant sa publication, l’étude empirique historique (et toujours la seule) abordant la question de savoir si le gouvernement fédéral des États-Unis est, authentiquement, une démocratie – ou, s’il s’agit plutôt d’une dictature que d’une démocratie. Cette étude a documenté de façon concluante que le gouvernement de l’Amérique est une dictature.

Continuer la lecture de Mieux vaut tard que jamais…

Les États-Unis ne sont pas une démocratie car ils ne l’ont jamais été


Par Gabriel Rockhill – Le 13 décembre 2017 – Source CounterPunch

L’une des croyances les plus fortes en ce qui concerne les États-Unis est qu’il s’agit d’une démocratie. Chaque fois que cette affirmation fait l’objet d’une légère mise en doute, c’est presque toujours pour signaler des exceptions préjudiciables aux valeurs ou aux principes fondamentaux américains. Par exemple, les critiques en herbe déplorent souvent une « baisse de la démocratie » due à l’élection d’autocrates clownesques, à des mesures draconiennes de la part de l’État, à la révélation de malversations ou de corruptions extraordinaires, à des interventions étrangères meurtrières ou à d’autres activités considérées comme des exceptions antidémocratiques. Il en va de même pour ceux dont le cadre critique consiste à toujours juxtaposer les actions du gouvernement américain à ses principes fondateurs, à mettre en évidence la contradiction entre les deux et à visiblement espérer sa résolution potentielle.

Le problème, cependant, c’est qu’il n’existe pas de contradiction ou de prétendue perte de démocratie, parce que les États-Unis n’en ont jamais été une…

Continuer la lecture de Les États-Unis ne sont pas une démocratie car ils ne l’ont jamais été