La bataille de France – Le nouvel intellectualisme de l’anxiété culturelle


Par Scott McConnell – Le 20 avril 2017 –Source The American Conservative

Pensez ce que vous voulez de la politique identitaire si controversée des États-Unis ; par rapport à celle de la France, les États-Unis ressemblent à Mayberry, le symbole audiovisuel de l’innocence d’une petite ville. Même si nous avons Black Lives Matter, une résistance massive à un président cherchant à faire respecter les lois existantes sur l’immigration et des émeutes urbaines, en France, les émeutes sont plus importantes et durent beaucoup plus longtemps. Il existe des centaines de milliers de personnes possédant la citoyenneté française mais ne montrant visiblement aucune loyauté envers la nation. Et il existe peu de barrières géographiques entre le pays et les sources de cette immigration débordante. Personne ne peut prévoir avec confiance l’avenir américain, qu’il s’agisse d’une assimilation plus ou moins réussie de grands flux de nouveaux immigrants ou d’un pays transformé dans lequel la division ethnique devient une norme qui sous-tendrait toutes les transactions politiques. Mais quel que soit le sort de la civilisation occidentale, qu’il s’agisse d’une renaissance, ou, comme Pat Buchanan l’a prédit, de sa fin, ce sort sera visible à Paris avant même New York ou Chicago.

Continuer la lecture de La bataille de France – Le nouvel intellectualisme de l’anxiété culturelle

Pourquoi les gauchistes et les mondialistes détestent-ils tant le tribalisme?


Par Brandon Smith – Le 16 mars 2017 – Source alt-market.com


Au fil des ans, j’ai entendu le mot « tribalisme » utilisé systématiquement comme un moyen de dédaigner et d’attaquer les groupes conservateurs avec des positions politiques en dehors des frontières de la mondialisation. Beaucoup de lecteurs ont récemment été exposés à cette propagande, où le « tribalisme » est la dernière mode pour dénoncer l’administration Trump. De The Atlantic  à CNBC en passant par le Washington Post et au-delà, le tribalisme est utilisé presque aussi souvent que l’étiquette fasciste, et il y a des raisons très spécifiques pour cela.

Le tribalisme (comme le nationalisme et le populisme) a lentement mais sûrement été faussement associé au totalitarisme, comme si les deux étaient synonymes. L’utilisation du « tribalisme » comme un rejet des concepts de souveraineté est une habitude nettement globaliste et aussi des gauchistes. Clairement, ils détestent la notion même, à tel point qu’ils ont cherché à la transformer en un mot à quatre lettres. Mais pourquoi?

Continuer la lecture de Pourquoi les gauchistes et les mondialistes détestent-ils tant le tribalisme?