Cinq raisons pour lesquelles les frappes de Donald Trump sont une erreur monumentale


Par Alexander Mercouris – Le 10 avril 2017 – Source The Duran


Après l’assassinat du duc d’Enghien par Napoléon en mars 1804, le ministre de la police de Napoléon, Joseph Fouché, a déclaré à ce sujet : « C’est pire qu’un crime, c’est une faute. » Les missiles du Président Trump lancés sur la base aérienne de Charyat en Syrie étaient comme le meurtre du duc d’Enghien, pas seulement un crime mais une faute.

Continuer la lecture de Cinq raisons pour lesquelles les frappes de Donald Trump sont une erreur monumentale

Une analyse à plusieurs niveaux de l’attaque de missiles américains sur la Syrie et ses conséquences


Saker US
.

Par Le Saker – Le 11 avril 2017 – Source The Saker

La dernière attaque de missiles de croisière américaine contre la base aérienne syrienne est un événement extrêmement important à tellement d’égards qu’il est important de l’examiner en détail. Je vais essayer de le faire aujourd’hui avec l’espoir que je serai capable d’éclairer une attaque plutôt bizarre et néanmoins lourde de conséquences profondes. Mais d’abord, commençons à regarder ce qui s’est effectivement passé. Continuer la lecture de Une analyse à plusieurs niveaux de l’attaque de missiles américains sur la Syrie et ses conséquences

Ignorant les cruelles leçons de la guerre en Irak, Trump lance une attaque contre la Syrie


 

Par Robert Bridge – Le 10 avril 2017 – Source Chronique de Palestine

Attaque de la résistance irakienne contre l’occupant américain. Photo: Archive.

Donald Trump s’était engagé à adopter une approche différente de sa concurrente, Hillary Clinton, sur la Syrie. Pourtant, suite à une attaque chimique dans une ville syrienne, le commandant en chef des États-Unis n’a pas attendu qu’une enquête soit diligentée et a décidé de bombarder les forces armées syriennes.

Vendredi, le monde s’est réveillé au son fracassant de la nouvelle que les États-Unis avaient lancé une attaque de missiles de croisière sur une base de l’armée syrienne à Homs, attaque qui a tué au moins cinq soldats syriens. Ce qui rend cette nouvelle si troublante, c’est que Washington a, une fois de plus, ignoré le Congrès et s’est proclamé juge, jury et exécuteur des hautes œuvres dans une crise internationale. Le fait de l’Empereur.

Continuer la lecture de Ignorant les cruelles leçons de la guerre en Irak, Trump lance une attaque contre la Syrie