Pourquoi la Turquie subit-elle une crise monétaire ?


Par Moon of Alabama – Le 10 août 2018

Le président turc Erdogan affirme souvent que des « puissances étrangères » (c’est-à-dire les États-Unis) veulent le faire chuter. Il dit qu’un « lobby intéressé » (c’est-à-dire les banquiers (juifs)), veut nuire à la Turquie. Il a un peu raison sur ces deux points.

Depuis la semaine dernière, la lire turque est en chute libre. Aujourd’hui, elle a perdu près de 20 % de sa valeur. Il est probable que l’économie turque l’accompagnera dans sa chute et Erdogan a besoin d’accuser quelqu’un pour ce fait.

Mais si des puissances étrangères et des banquiers utilisent sûrement la crise pour leurs propres objectifs, c’est la politique économique d’Erdogan qui est à blâmer en premier lieu. Le long boom qu’il a créé avec de l’argent étranger emprunté est finalement en train d’exploser.

Voici un récapitulatif de ce qui s’est passé.

Continuer la lecture de Pourquoi la Turquie subit-elle une crise monétaire ?

Les ennemis de Poutine sont-ils les ennemis de l’humanité?


Par Phil Butler – Le 5 août 2018 – Source New Eastern Outlook

Le journaliste de Bloomberg, Joe Nocera, prétend que le kleptocrate Bill Browder est « l’homme que Poutine n’arrive pas sortir de son esprit ». Mais Browder est plutôt l’homme que Bloomberg et l’Occident ne laisseront personne oublier. Voilà pourquoi.

La célébrité de Bill Browder vient du fait que ce magnat juif d’origine américaine, qui a œuvré à la destruction de la Russie à l’époque de Eltsine, est l’ennemi numéro un de Poutine. Ce banquier avide a créé le fonds d’investissement nommé Hermitage Capital Management dans le but de voler des milliards de dollars en actifs russes. Cela nous rappelle, au passage, ce que sont réellement ces grandes banques d’investissement. L’intention de Browder d’utiliser Hermitage pour absorber la richesse de la Russie lorsque le pays était en état de faiblesse est un sujet historique.

Continuer la lecture de Les ennemis de Poutine sont-ils les ennemis de l’humanité?

Les États-Unis lancent une campagne pour éroder le soutien dont bénéficient les dirigeants iraniens


Le 22 juillet 2018 – Source Reuters

WASHINGTON (Reuters) – L’administration Trump a lancé une offensive sous forme de discours et de communications sur internet visant à fomenter une agitation publique pour forcer l’Iran à mettre fin à son programme nucléaire et à son soutien à certains groupes militants, ont déclaré des responsables américains familiers du sujet.

Plus d’une demi-douzaine d’anciens et actuels responsables de l’administration ont déclaré que la campagne, soutenue par le secrétaire d’État Mike Pompeo et le conseiller à la sécurité nationale John Bolton, est destinée à travailler de concert avec le président américain Donald Trump pour étrangler économiquement l’Iran en réimposant des sanctions sévères. La campagne s’est intensifiée depuis que Trump s’est retiré, le 8 mai dernier, d’un accord conclu avec sept pays, en 2015, pour empêcher l’Iran de mettre au point des armes nucléaires.

Continuer la lecture de Les États-Unis lancent une campagne pour éroder le soutien dont bénéficient les dirigeants iraniens