Comment le Safari Club-II peut changer la donne au Moyen-Orient


Par Wayne Madsen – Le 26 janvier 2017 – Source Strategic Culture via dedefensa

What Is ‘Safari Club II’ and How It Can Change Middle East Dynamics
Pendant la guerre froide, la Central Intelligence Agency avait convaincu certains alliés d’Europe et du Moyen-Orient d’établir une alliance informelle entre services de renseignement dont les liens avec les États-Unis devraient être officiellement « contestables de manière plausible » – selon le langage typique de la CIA. En 1976, un groupe de directeurs d’agences de renseignement pro-occidentaux s’étaient secrètement rencontrés au « Mt. Kenya Safari Club » (Safari Club du Mont Kenya), à Nanyuki au Kenya, pour élaborer un pacte informel visant à limiter l’influence soviétique en Afrique et au Moyen-Orient. Le groupe s’était réuni sous les auspices du marchand d’armes saoudien Adnan Khashoggi, du président kenyan Jomo Kenyatta et du secrétaire d’État américain Henry Kissinger. Si Khashoggi était présent à la première réunion de ce groupe informel qui allait être connu sous le nom de « Safari Club » Kenyatta et Kissinger en étaient absents.

Continuer la lecture de Comment le Safari Club-II peut changer la donne au Moyen-Orient

Corruption endémique dans les opérations militaires US à l’étranger

US Military Fraud Endemic in Overseas Operations


Wayne MadsenPar Wayne Madsen – Le 21 novembre 2017 – Source Strategic Culture

L’histoire nous enseigne que lorsque les empires s’étendent exagérément, les commandants militaires deviennent des chefs de guerre semi-autonomes qui introduisent des systèmes de corruption et de trafic d’influence. Ce fut le cas dans l’Empire romain en 193 après J.-C., lorsque la garde prétorienne de l’empereur Pertinax – une force de sécurité personnelle de l’empereur, unité d’élite qui se distinguait sur les champs de bataille lointains – vendit celui-ci à un aspirant empereur, Didius Julianus, en échange d’un pot-de-vin. La Garde prétorienne assassina Pertinax et jura allégeance au nouvel empereur.

Continuer la lecture de Corruption endémique dans les opérations militaires US à l’étranger

Catalogne : l’Europe récoltera ce que l’Espagne a semé

Europe Will Reap What Spain Has Sown


Wayne MadsenPar Wayne Madsen – Le 29 octobre 2017 – Source Strategic Culture

Le gouvernement espagnol a décidé de retourner à son passé récent et d’emprunter au livre de bord du dictateur fasciste espagnol à la longue carrière, Francisco Franco, pour gérer la décision de la Catalogne de déclarer l’indépendance du Royaume d’Espagne en tant que République de Catalogne. La décision du gouvernement catalan de déclarer son indépendance a suivi le référendum du 1er octobre dans la région qui a abouti à un oui pour l’indépendance.

Continuer la lecture de Catalogne : l’Europe récoltera ce que l’Espagne a semé

Le Pentagone fait son deuil du “Nouveau Siècle américain”

The End of the ‘New American Century’ Pronounced by the Pentagon


Wayne Madsen

Par Wayne Madsen – Le 23 juillet 2017 – Source Strategic Culture

Le ministère américain de la Défense aime à publier des rapports, dont beaucoup sont truffés d’une énorme quantité de jargon et de charabia du Pentagone. Mais, un rapport récent, tout en ne manquant pas du jargon typique, contient un message clair et sans ambiguïté. Le projet néo-conservateur de « New American Century », qui a vu les États-Unis s’engager dans des bourbiers en Irak et en Afghanistan, ainsi qu’une interminable « guerre mondiale contre le terrorisme », est mort et enterré.

Continuer la lecture de Le Pentagone fait son deuil du “Nouveau Siècle américain”

USA : la dévolution à marche forcée

The Rapid Devolution of the United States


Wayne Madsen

Par Wayne Madsen – Le 10 juillet 2017 – Source Strategic Culture

Demandez à la plupart des spécialistes de la Constitution des États-Unis et ils vous diront que la Constitution interdit aux États américains de se séparer. Ils souligneront que la Guerre civile américaine a réglé la question de la sécession, en fait aussi bien qu’en théorie. Mais tous les principes constitutionnels considérés n’empêchent pas les États-Unis de déléguer l’autorité du centre politique de Washington DC aux États et même au niveau des grandes métropoles.

Continuer la lecture de USA : la dévolution à marche forcée

Trump et la politique étrangère US : une non-doctrine

The Trump Doctrine: A Non-Doctrine of Foreign Policy


Wayne Madsen

Par Wayne Madsen – Le 1er juin 2017 – Source Strategic Culture

Chaque président américain, depuis Franklin D. Roosevelt, est connu pour avoir eu une politique étrangère doctrinale. C’était le cas jusqu’à ce que Donald Trump devienne président. Contrairement à ses prédécesseurs, la doctrine de la politique étrangère de Trump est de ne pas maintenir une doctrine au-delà d’une liste de points énumérant des objectifs de haute volée et génériques.

Continuer la lecture de Trump et la politique étrangère US : une non-doctrine

Les dirigeants mondiaux sont réunis à Beijing alors que les Américains sombrent dans l’insignifiance

World Leaders Gather in Beijing While the US Sinks into Irrelevancy


Wayne Madsen
Wayne Madsen

Par Wayne Madsen – Le 20 mai 2017 – Source Strategic Culture

Alors que les engueulades vaudevillesques d’une comédie ridicule fusent dans l’aile ouest de la Maison Blanche, entre le président Donald Trump et ses principaux conseillers d’une part, et entre le secrétaire de presse de la Maison Blanche et divers assistants présidentiels d’autre part, les dirigeants mondiaux se sont réunis à Beijing pour discuter de la création, sur terre et sur mer, de Routes de la Soie pour améliorer les conditions économiques des pays du monde entier. Rien ne pouvait mieux illustrer le fossé énorme entre les préoccupations de la plupart des nations du monde et celles des États-Unis, qui sombraient rapidement dans l’état d’une puissance de second ordre, avec ses alliés de l’OTAN, la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne.

Continuer la lecture de Les dirigeants mondiaux sont réunis à Beijing alors que les Américains sombrent dans l’insignifiance

Macron : un cheval de Troie américain au Palais de l’Élysée


Wayne Madsen

Par Wayne Madsen – Le 17 mai 2017 – Source Strategic Culture

Le nouveau président français, Emmanuel Macron, qui a été poussé dans la course présidentielle française en tant que contrepoids pro-Union européenne pour empêcher l’élection de la leader du Front national Marine Le Pen, semble avoir plus qu’une relation décontractée avec les États-Unis. Alors qu’il travaillait au sein du ministère de l’Économie, successivement comme inspecteur spécial et comme ministre, Macron a supervisé le vol virtuel des industries françaises stratégiques, par des entreprises américaines ayant des liens solides avec la communauté américaine du renseignement.

Continuer la lecture de Macron : un cheval de Troie américain au Palais de l’Élysée

Jared Kushner : un gangster présumé au sein de la Maison Blanche


Par Waine Madsen – Le 17 avril 2017 – Source Strategic Culture

Le gendre de Donald Trump, Jared Kushner, semble de plus en plus influent dans l’appareil décisionnel de la Maison Blanche. Après un imbroglio public avec le conseiller en stratégie de Trump, Stephen Bannon, lors de l’attaque de missiles sur la base aérienne de Chayrat en Syrie, Kushner est «in», comme on dit souvent à Washington, et Bannon est «out». En tous cas, la faction antimondialiste, dirigée par Bannon, a reçu des « pouces vers le bas », sur plusieurs sujets, de la part de Trump.

Continuer la lecture de Jared Kushner : un gangster présumé au sein de la Maison Blanche

Une nouvelle architecture globale, prélude d’un monde multipolaire


Par Wayne Madsen – Le 3 mars 2017 – Source Strategic culture

Jokowi, le président indonésien reçoit le roi Salman, d’Arabie saoudite.

Comme dans une scène de film hollywoodien, le roi saoudien Salman s’est rendu en Indonésie, la nation musulmane la plus peuplée du monde, avec un entourage de 1000 aides et serviteurs, dont dix ministres et 25 princes saoudiens, voyageant à bord de quatre Boeing 747 et de deux Boeing 777. Le président indonésien Joko Widodo a dit que la visite faisait partie du «partenariat stratégique» entre l’Arabie saoudite et l’Indonésie. Salman s’est également rendu en Malaisie, qui a été impliquée dans un scandale politique majeur découlant de l’acceptation par son Premier ministre, Najib Razak, d’un « don » d’un milliard de dollars de la part d’une société publique saoudienne. Les opposants politiques de Razak ont qualifié le cadeau de « pot-de-vin ».

Continuer la lecture de Une nouvelle architecture globale, prélude d’un monde multipolaire