La Pologne et la Suède construisent un anneau baltique


Par Andrew Korybko – Le 23 mars 2018 – Source Oriental Review

La tendance mondiale à la connectivité se déplace vers l’Europe du Nord et du Centre-Est alors que les deux anciennes grandes puissances de ces régions unissent leurs forces pour approfondir leur intégration mutuelle et construire un nouveau bloc de puissance sur le continent.

La Pologne et la Suède sont deux des plus vieilles grandes puissances d’Europe, bien qu’elles soient toutes les deux loin de leur apogée et qu’elles aient vu leur influence éclipsée par d’anciens concurrents tels que la Russie, l’Allemagne et le Royaume-Uni. La réalité géopolitique de l’après-Brexit et l’adhésion de Trump à la politique de « Diriger dans l’ombre » de son prédécesseur ont ouvert de façon inattendue des possibilités stratégiques sans précédent pour ces deux « has-been ». Elles coopèrent désormais tacitement pour construire un nouveau bloc de puissance en Europe. La Suède, le chef du « Bloc des Vikings » des pays scandinaves et de la Finlande, se joint à la Pologne, un aspirant hégémon pour un « néo-Commonwealth » que Varsovie souhaite un jour gouverner à travers « l’Initiative des trois mers ». Elle le fait en coordonnant la construction de plusieurs corridors d’intégration qui conduiront à l’émergence d’un « anneau baltique ».
Continuer la lecture de La Pologne et la Suède construisent un anneau baltique

État défaillant


Par James Howard Kunstler – Le 9 avril 2018 – Source kunstler.com

Image associée

BEYROUTH, Liban − Quelques jours après que le président Trump a déclaré qu’il voulait sortir les États-Unis de Syrie, les forces syriennes ont frappé les faubourgs de Damas avec des bombes. Les secouristes ont déclaré qu’elles avaient relâché du gaz toxique.

« Trompez-moi une fois, honte à vous ; trompez-moi deux fois, honte à moi », dit le vieil adage. Ensuite, avancez prudemment à travers les champs de mines de la propagande, posés pour les crédules par des organes de presse aussi minables que le New York Times. Il y a d’excellentes raisons de supposer que l’État profond américain souhaite ardemment continuer à s’ingérer dans tout le Moyen-Orient. Le bilan jusqu’à présent montre que les instruments contondants de la politique stratégique américaine produisent un résultat cohérent : des États défaillants.
Continuer la lecture de État défaillant

Où est la contre-propagande russe ?


Orlov
Orlov

Par Dmitry Orlov – Le 12 avril 2018 – Source Club Orlov

Si vous avez visité la Russie au cours de cs dernières années, Moscou et Saint-Pétersbourg en particulier mais aussi beaucoup de villes provinciales en plein essor, vous aurez remarqué que la Russie de nos jours est un endroit assez normal. C’est un peu banal de dire que plus le voyage est facile, plus l’endroit où vous arrivez est similaire à celui que vous avez quitté : les trains ou les taxis qui vous emmènent vers les aéroports, les distributeurs automatiques de billets en monnaie locale, les hôtels aux brillantes babioles dans le hall et l’eau courante chaude et froide dans les salles de bains, beaucoup d’endroits pour manger, y compris McDonald et Pizza Hut si vous n’aimez pas la cuisine locale et une connexion Wi-Fi gratuite partout. Il y aussi beaucoup de messages en anglais, les arrêts de bus sont annoncés en russe et en anglais, et si vous vous perdez, Google Maps vous dira où vous êtes et comment revenir à votre hôtel. Et si vous aimez faire du shopping, il existe un grand choix de centres commerciaux et de divertissement avec toutes les marques mondiales.
Continuer la lecture de Où est la contre-propagande russe ?

La critique américaine du Congo souligne l’hypocrisie du vote électronique et les menaces de guerre hybride


Par Andrew Korybko – Le 28 mars 2018 – Source Oriental Review

Congo DR voting systemMalgré l’utilisation de machines à voter électroniques (EVM) lors de leurs propres élections, les États-Unis affirment que le Congo abandonnera cette technologie dans les années à venir en raison de sa nature aléatoire, comme Washington le prétend hypocritement. IL fait même pression sur les donateurs étrangers pour qu’ils retiennent leur aide jusqu’à ce que Kinshasa capitule à cette demande parce que les USA croient que les bulletins en papier rendraient le vote de décembre plus facile à frauder et faciliteraient par conséquent le changement de régime anti-chinois qui a inspiré la guerre hybride naissante du pays.

Continuer la lecture de La critique américaine du Congo souligne l’hypocrisie du vote électronique et les menaces de guerre hybride

Un indicateur ultime suggère que les États-Unis ne se sont jamais vraiment remis de la grande crise financière


Par Chris Hamilton – Le 19 mars 2018 – Source Econimica

Image associée
L’indicateur ultime de la confiance économique personnelle est la détermination à perpétuer l’espèce et à avoir des enfants. Le graphique ci-dessous montre les naissances annuelles aux USA de 1910 à 2017. On estime qu’il y a eu 3,84 millions de naissances en 2017, soit près de cent mille de moins qu’en 2016. Le chiffre de 2017 est également de près d’un demi million inférieur à celui de la fin des années 1950 et également en dessous du baby boom du milieu des années 2000. Le chiffre de 2017 est également près de six cent mille inférieur aux estimations des recensements de 2000 et 2008.

eco_ultim_p1

Continuer la lecture de Un indicateur ultime suggère que les États-Unis ne se sont jamais vraiment remis de la grande crise financière

Le séparatiste renégat baloutche expose le double standard européen face au terrorisme


Par Andrew Korybko – Le 27 mars 2018 – Source Oriental Review

Baloch demonstration in DüsseldorfLe Dr. Jumma Khan Marri a fait défection des séparatistes baloutches plus tôt cette année et a depuis lors exposé la trahison et le double jeu de ces groupes et de leurs partisans étrangers.

L’ambassade pakistanaise à Moscou a organisé le 23 mars une célébration de la fête du Pakistan qui a vu la participation du Dr. Jumma Khan Marri pour la première fois depuis sa défection du mouvement séparatiste baloutche le mois précédent, où il a soulevé d’importantes questions sur le soutien que ces groupes reçoivent de l’étranger alors qu’il parlait avec les médias. L’homme qui fut un partisan engagé de ce mouvement au point d’avoir lui-même conçu le drapeau séparatiste encore utilisé aujourd’hui, n’a ménagé aucun effort pour attirer l’attention sur les vérités suivantes, « politiquement incommodes ».

Comment se fait-il que des terroristes comme Brahamdagh Bugti, Hyrbyair Marri et Mehran Marri soient autorisés à diriger leurs organisations, BRA, BLA et UBA, depuis le Royaume-Uni et la Suisse ? Pourquoi les médias internationaux sont-ils si calmes au sujet de ces soi-disant leaders baloutches qui mènent des activités terroristes au Pakistan tout en jouissant d’une vie luxueuse en Europe ?

Continuer la lecture de Le séparatiste renégat baloutche expose le double standard européen face au terrorisme

Comment reconnaître quand votre société subit un déclin dramatique


Par Brandon Smith – Le 5 avril 2018 – Source alt-market.com


Lorsque les historiens et les analystes se penchent sur les facteurs entourant l’effondrement d’une société, ils se concentrent souvent sur les événements et les indicateurs les plus importants − les moments d’infamie. Cependant, je pense qu’il est important de considérer une autre réalité. Le déclin sociétal à grande échelle est construit sur un mélange d’éléments, importants aussi bien que petits. L’effondrement est un processus, pas un événement singulier. Cela arrive au fil du temps, pas du jour au lendemain. C’est un spectre de moments et de choix terribles, mis en mouvement dans la plupart des cas par des personnes en position de pouvoir, mais aidées par des idiots utiles parmi les masses. Le déclin d’une nation ou d’une civilisation nécessite la complicité d’une foule de saboteurs.

Continuer la lecture de Comment reconnaître quand votre société subit un déclin dramatique

Ce que les États-Unis veulent vraiment de la Russie


Par Andrew Korybko – Le 3 avril 2018 – Source Oriental Review

Trump Putin New DetenteLa récente offensive asymétrique multidimensionnelle des États-Unis contre tous les intérêts russes n’est pas le symptôme aléatoire d’une russophobie psychotique mais fait partie d’une stratégie globale visant à faire pression sur Moscou pour que la Russie abandonne sa coopération étroite avec la Chine et l’Iran en échange d’une « nouvelle détente ». Un scénario qui ne devrait pas être exclu si Trump reste cohérent lors de la prochaine rencontre avec le président Poutine.

Continuer la lecture de Ce que les États-Unis veulent vraiment de la Russie

Syrieusement


Par James Howard Kunstler – Le 2 avril 2018 – Source kunstler.com

Image associée
« Paix avec honneur » était l’expression anodine du président Nixon pour avoir dissimulé la réalité aussi longtemps que possible au Vietnam, celle que l’armée américaine se faisait botter le cul par ce que nous pensions initialement être un poids léger du tiers-monde. C’était il y a un demi-siècle et je m’en souviens maintenant à l’âge de 106 ans grâce à mon régime de chou frisé et de bâtonnets de pepperoni. Sans être ironique, la longue lutte se termina finalement quelques années après que Nixon eut quitté la scène, les derniers évacués américains désemparés attendant désespérément des vols par hélicoptère sur le toit de l’ambassade américaine. Et maintenant, bien sûr, le Vietnam est un point chaud touristique.

Continuer la lecture de Syrieusement

Vucic flirte avec le rééquilibrage géopolitique des Balkans


Le gouvernement serbe envisage un « compromis » sur le Kosovo.


Par Andrew Korybko – Le 24 mars 2018 – Source Oriental Review

U.S. Assistant Secretary of State for European Affairs Wess Mitchell (left) and Serbian President Aleksandar Vucic in Belgrade on March 14.
Wess Mitchell (à gauche), secrétaire d’État adjoint aux affaires européennes des USA, et Aleksandar Vucic, président de Serbie, à Belgrade le 14 mars.

 

Le président serbe Aleksandar Vučić a déclaré au secrétaire d’État américain aux Affaires européennes Wess Mitchell la semaine dernière que son pays était  « prêt à parler de possibles compromis » pour entrer dans l’UE, un changement de politique radical qui a longtemps été suspecté par ses détracteurs. Cela doit inclure le changement de la constitution pour être légal. On ne sait pas encore exactement ce sur quoi il a l’intention de « faire des compromis » mais des individus comme Timothy Less spécule depuis la fin de l’année 2016 qu’il pourrait s’agir d’un échange territorial par lequel les régions peuplées de Serbes seraient rattachées à Belgrade, en échange du fait que la majorité restante du territoire, habitée par des Albanais, serait de facto reconnue par le gouvernement comme un « État indépendant ».

Continuer la lecture de Vucic flirte avec le rééquilibrage géopolitique des Balkans